Quoi faire à Kuala Lumpur pendant 48h – itinéraire complet!

Vous prévoyez un week-end d’escapade à Kuala Lumpur? Vous souhaitez connaître les endroits indispensables à voir durant les 2 ou 3 jours que vous avez sur place? Je suis là pour vous! Non seulement cet article inclut la liste des meilleures choses à faire dans la capitale malaise, mais suggère également un itinéraire détaillé pour les visiter dans le bon ordre. Ainsi vous ne perdrez aucune minute précieuse de votre emploi du temps déjà serré! Et, cerise sur le gâteau, cela vous permettra aussi de découvrir tous les lieux au moment le plus approprié. Continuez à lire, vous me remercierez plus tard!

Epingle Pinterest 48h à Kuala Lumpur, guide complet

Quelques éléments à garder en tête à la lecture des suggestions de cet article:

  • Malheureusement pour notre planête, je ne vous recommande pas de prendre les transports en commun à Kuala Lumpur. De manière générale, c’est plutôt long, compliqué et cher. Au contraire, Grab est définivement le moyen le plus économique, rapide et pratique pour se déplacer d’un point à un autre. C’est pour cela que je partirai du principe que vous utilisez l’application dans les informations pratiques ci-dessous. Si vous n’en avez jamais entendu parler, Grab est le service de chauffeur privé numéro #1 en Asie du Sud-Est ; le Uber asiatique en quelque sorte.
  • Je n’ai pas inclus d’options de repas à l’intérieur de l’itinéraire lui-même, car nous n’avons pas passé beaucoup de temps à tester des adresses. Mais vous trouverez une liste d’endroits que je vous conseille à la fin de cet article.
  • Kuala Lumpur est une très grande ville où il y a habituellement beaucoup de trafic : ne soyez pas surpris si vous avez l’impression qu’il n’y a pas beaucoup de lieux prévus pour chaque journée. Ils se trouvent en fait relativement éloignés les uns des autres!
  • Etant donné que je vis désormais à Singapour (en 2020), à la frontière de la Malaisie, Kuala Lumpur est devenue pour moi l’une des destinations les plus proches pour un week-end. Mais si vous venez de plus loin, vous passerez probablement davantage de temps dans la capitale, ou ce ne sera peut-être qu’une étape de votre voyage global. N’hésitez pas à adapter l’itinéraire et à ajouter des activités si cela vous semble indiqué – quelques bonus sont indiqués à la fin également pour vous aider en ce sens.

Et maintenant il s’agirait de rentrer dans le vif du sujet! C’est parti pour les essentiels à rayer de votre liste afin de vous imprégner convenablement de l’atmosphère locale!

JOUR 1

1. Commencez avec la Mosquée du Territoire Fédéral

Egalement nommée Wilajah Mosque, ou la Mosquée Bleue de Kuala Lumpur, la Mosquée du Territoire Fédéral est à voir absolument, surtout en raison de son architecture iconique. Pour ceux d’entre vous qui ne le sauraient pas, l’Islam est la religion officielle & prédominante en Malaisie – plus de la moitié de la population est musulmane. Et parmi toutes les sublimes mosquées de la ville, celle-ci est sûrement la plus majestueuse!

Visiter la Mosquee du territoire federal, ou Mosquée bleue

Infos pratiques :

  • Accès gratuit – vous aurez même le droit à une visite guidée par l’un des fidèles du lieu.
  • Demandez à votre chauffeur Grab de vous déposer à l’entrée B. Le trajet vous coûtera environ 70 MYR (15€) si vous venez directement de l’aéroport, ou autour de 15 MYR (3€) depuis le centre.
  • Ouvert aux visiteurs non-musulmans entre 10h et 18h tous les jours. Ici je vous recommande de le faire en premier le matin, dès l’ouverture. Mais si vous ne suivez pas cet itinéraire, soyez simplement sûrs d’y arriver à 17h maximum, vous aurez besoin d’une bonne heure pour tout voir!
  • Il vous faudra retirer vos chaussures, couvrir vos épaules et vos genoux avant d’entrer. Les femmes doivent également couvrir leur tête, généralement avec une écharpe, comme dans tous les lieux musulmans. Ils vous donneront des vêtements adaptés gratuitement si vous n’en avez pas. Regardez le schéma ci-dessous pour vous faire une idée plus précise de la tenue adéquate.

2. Le temple Thean Hou

Aussi remarquable que la mosquée bleue, si ce n’est plus, le temple Thean Hou doit être votre seconde étape de la journée! Passer d’un lieu de culte à un autre complètement différent vous aidera aussi à comprendre à quel point Kuala Lumpur est une ville diverse et multiculturelle. Malgré la grande majorité musulmane, les autres croyances religieuses sont entièrement acceptées et libres de coexister harmonieusement. Cette pluralité des communautés est ainsi très enrichissante!

Le Thean Hou Temple et ses sublimes ornements bouddhistes

Le bouddhisme est la seconde religion la plus pratiquée à KL, rassemblant environ 20% de la population. Vous verrez toujours beaucoup de croyants venir prier au temple Thean Hou, étant donné que c’est l’un des plus grands et des plus spacieux dans toute l’Asie du Sud Est. Egalement connu comme le Temple de la déesse du paradis, il est dédié à Tian Hou, la déesse supposée protéger les pêcheurs. C’est également un tombeau, où beaucoup viennent vénérer Guan Yin, la déesse de la miséricorde.

De plus, il se situe sur une colline et offre donc des vues sublimes sur la ville. Cette pagode bouddhiste moderne est tout simplement superbe avec ses centaines de lanternes rouges, tenez-vous prêts à prendre une tonne de photos! N’oubliez pas d’admirer également l’autre côté du temple, vous pourrez contempler la jolie vue sur ces marches colorées entourées de palmiers!

Marches de l'escalier coloré du Thean Hou Temple

Infos pratiques :

  • Entrée libre – la seule chose que vous paierez potentiellement, si vous avez une voiture, est le droit de parking à 5 MYR (environ 1€).
  • Si à l’inverse vous venez en Grab, cela vous coûtera à peu près 15 MYR (3€) depuis le centre, un peu plus si vous le faites directement après la mosquée comme recommandé ici.
  • Ouvert tous les jours de 9h à 18h – pour ce temple, pas besoin de venir très tôt ou à une heure spécifique, la foule sera la même de toute façon. Au milieu de la journée, l’avantage c’est que la plupart des gens se cachent du soleil (il fait très chaud en Malaisie), donc vous aurez peut-être davantage de place pour des photos en solo!
  • Aucune tenue en particulier n’est requise.

3. Piscine ou bar en rooftop

Après avoir bien transpiré sous le soleil malais (car croyez-moi, ça va arriver 😅) en explorant le temple, c’est probablement l’heure de faire une pause! Et quoi de mieux pour cela qu’une piscine, ou encore mieux, une piscine sur le toit?!

Piscine sur le toit d'un hôtel avec vue sur la skyline de Kuala Lumpur

Kuala Lumpur est particulièrement connue pour sa magnifique et impressionnante “skyline” (sa ligne de gratte-ciels, pour les non habitués du terme), surtout au coucher du soleil bien sûr. C’est pour cela que la ville offre de nombreuses options de rooftop, souvent des piscines, des restaurants ou des toits-terrasses dans les hôtels. La plupart du temps, vous n’avez pas besoin d’y séjourner pour boire un verre au 50e étage! Par exemple, je sais que les vues en haut du Heli Lounge Bar ou du W hotel rooftop bar en valent la peine. Malheureusement je n’ai pas eu le temps d’y aller, mais si c’est votre cas, essayez l’un d’entre eux pour sûr! Vous trouverez aussi beaucoup d’autres recommandations en ligne à ce sujet.

Lorsqu’il s’agit des piscines en revanche, il faut en général que vous soyez client de l’établissement concerné. Mais peu importe votre budget, vous pouvez clairement trouver un hôtel avec piscine si vous cherchez bien et que vous le souhaitez vraiment! De notre côté nous avons opté pour une option de milieu de gamme: une chambre Airbnb (avec salle de bains privée) dans un appartement partagé, dans une résidence plutôt populaire de la ville, The Face Suites/Platinum Suite. Cela nous a coûté 40€ la nuit et on a adoré! Nous n’avons même pas vu les autres occupants de la seconde chambre donc on avait l’impression d’avoir ce grand appartement pour nous tous seuls. Je recommande complètement ce type de compromis si vous voulez économiser un peu d’argent mais quand même profiter de vous rafraîchir dans une piscine en rooftop comme celle-ci!

Bénéficiez d’une réduction de 34€ sur votre réservation Airbnb en passant par mon lien !

4. Les Petronas Twin Towers – de nuit

La soirée de votre premier jour approche à grands pas et vous n’avez toujours pas exploré l’hyper centre de Kuala Lumpur… Il est temps de changer cela en allant finalement voir LE monument principal de la ville : les Petronas Twin Towers!

Petronas Twin Towers de nuit, symbole de Kuala Lumpur

Tours jumelles les plus hautes du monde, elles ont été dénommées après la Petroliam Nasional Bhd, la compagnie de pétrole locale. Elles sont rapidement devenues le symbole iconique du développement malais et les voir de nuit est hautement nécessaire! Vous pouvez par exemple prendre un verre en rooftop au coucher du soleil, comme suggéré plus haut, et ensuite vous rendre ici lorsque la nuit s’installe. Vous trouverez également beaucoup d’endroits où dîner alentours (plus d’infos à ce sujet à la fin de cet article), parfait pour passer toute votre fin de journée dans le coin.

Infos pratiques :

  • Accès gratuit – les tours peuvent être vues à la fois depuis le parc KLCC (derrière elles) ou bien depuis la plateforme en face. Pour une expérience de nuit optimale, je vous recommande de choisir la plateforme – vous explorerez le parc le deuxième jour de toute façon.
  • Depuis votre hôtel, le trajet vous coûtera environ 9 MYR en Grab, ou même moins selon la zone dans laquelle vous séjournez. Gardez en tête que les distances sont très grandes à KL, ne choisissez d’y aller à pied que si vous êtes vraiment proches ou si ça ne vous embête pas de transpirer un bon coup!
  • Y monter est également possible (j’ai choisi de ne pas le faire cependant). Le prix est de 80 MYR (17€) pour le ticket d’entrée classique, ou 100 MYR (21€) pour celui avec l’option coupe-file et transfert aller-simple inclus. Les deux options vous permettront de vous rendre en haut des tours, faire un arrêt sur le Sky Bridge (une plateforme de verre à deux niveaux entre le 41ème et le 42ème, à 170 mètres du sol, que vous pouvez apercevoir sur les photos) puis rejoindre l’Observation Deck au 88ème étage. Plus d’information ici. Je vous conseillerais d’acheter vos tickets plusieurs semaines à l’avance étant donné que l’entrée est limitée à 1000 visiteurs par jour maximum.

JOUR 2

5. Le temple hindou des Batu Caves

Et c’est déjà le début du jour 2! Je suis sûre que la plupart d’entre vous resteront plus de temps, mais si, comme nous, vous ne passez qu’une seule nuit à KL, et donc un seul lever de soleil, alors il n’y a qu’un seul lieu auquel vous souhaitez dédier ce moment : les Batu Caves. D’abord, parce que c’est la seule façon d’éviter les foules habituelles (alors qu’il est possible de le faire pendant la journée dans les autres endroits). Deuxièmement, parce que la lumière et l’atmosphère du matin en font le moment parfait pour découvrir ce temple peu commun. Et troisièmement, parce que vous serez très contents de pouvoir profiter des températures encore fraîches au lieu de la chaleur malaise du milieu de journée lorsque vous vous trouverez face aux 272 marches à gravir pour atteindre la grotte du haut!

Les 272 marches colorées des Batu Caves menant au temple grotte du haut

De notre côté, nous nous sommes réveillés à 5h30 pour arriver sur place à 7h, un peu avant que le soleil ne commence à se lever. Faites en sorte de vérifier l’heure du lever de soleil en amont puisqu’elle varie selon les mois et les saisons.

Les Batu Caves au lever du soleil, un indispensable à faire lors d'une visite à Kuala Lumpur

Si les Batu Caves sont devenues si populaires, c’est bien sûr grâce à leur monumentale statue du Lord Murugan (divinité hindoue) peinte en dorée et à leurs escaliers colorés. Mais en haut de ces marches raides, d’autres surprises vous attendent. Ces collines calcaires abritent en effet une grotte immense devenue temple, ainsi que plusieurs tombeaux hindous, tous nichés à l’intérieur de formations datant de plus de 400 million d’années! Impressionant n’est-ce pas?! Cette grotte principale, la plus grosse, est aussi nommée la Grotte Cathédrale, en raison de sa voûte s’élevant à 100 mètres de haut, ce qui la rend d’autant plus spectaculaire.

La grotte cathédrale des Batu Caves, et sa voûte impressionnante accueillant temple et tombeaux hindous

Enfin, n’oubliez pas de commencer ou terminer (selon la foule) avec le temple du bas, à l’entrée avant les escaliers, où beaucoup de célébrations sont tenues. Il est déjà vraiment joli en lui-même!

Les animaux aux Batu Caves

Une autre particularité de ce lieu, c’est la présence de petits singes un peu partout. Ils vivent à l’intérieur des grottes et se sont vraiment habitués aux touristes, à tel point que vous devriez éviter de transporter de la nourriture si vous ne voulez pas qu’ils essaient de vous la voler. Ils peuvent être très sournois avec les visiteurs donc ne vous approchez pas trop et respectez leur espace! De manière générale, gardez vos sacs bien fermés, n’ayez rien dans vos poche de préférence, soyez méfiants avec vos chapeaux, casquettes, lunettes (de soleil) et appareils photo, et ça devrait aller. Une toute dernière règle, plus qu’évidente : ne les nourrissez jamais! Si vous commencez à le faire, ils peuvent devenir de plus en plus perfides, voire agressifs lorsque vous arrêtez! Souvenez-vous simplement que ce sont des animaux sauvages.

Autres animaux que vous pouvez trouver en face de l’escalier arc-en-ciel : des pigeons. Au cas où vous voudriez reproduire la photo ci-dessous, voici mon conseil 📸 ~ Vous trouverez plusieurs locaux vendant des graines pour nourrir les oiseaux devant les marches. Soyez sûr(e.s) d’avoir des espèces sur vous si vous souhaitez en acheter ; le distributeur le plus proche est quand même à 15 minutes à pied! Nous avons payé 5MYR (1€) pour un paquet. Ensuite tenez-vous prêts à agir vite lorsque vous les nourrissez, ils ne resteront pas longtemps! L’un d’entre eux m’a d’ailleurs attaquée, j’étais trop lente selon lui apparemment. Mais même si prendre des photos avec les oiseaux peut-être un peu difficile et désordonné, je trouve que le résultat en vaut la peine!

Photo instagram avec les oiseaux aux Batu Caves de Kuala Lumpur

Infos pratiques :

  • Entrée libre – la seule chose que vous pourriez payer, si vous avez une voiture, c’est le parking à 10 MYR (2€). Vous pouvez également faire un petit don pour aider à la préservation de ce trésor national si vous le souhaitez.
  • Si vous venez en Grab à nouveau, cela vous coûtera entre 17 et 20 MYR (4€) depuis le centre/votre hôtel. Les grottes sont situées à Gombak précisément, un quartier au nord de Kuala Lumpur, mais ce n’est qu’à 20 minutes en voiture.
  • Ouvert tous les jours de 6h à 21h – encore une fois, je vous recommande vraiment d’y aller tôt le matin, pour l’ambiance, les photos et la chaleur. Essayez également d’éviter le week-end si vous le pouvez, car les fidèles locaux seront là aussi.
  • Hommes comme femmes doivent couvrir leurs genoux afin de visiter les temples : portez un pantalon, ou bien une robe/jupe longue. Les shorts, jeans ou leggings ne sont pas autorisés. Voir les épaules peut être accepté dans les traditions hindoues, mais c’est toujours mieux si votre haut n’est pas bustier par exemple. Vous pouvez toujours prendre un foulard léger avec vous juste au cas où.

6. La Place de l’Indépendance (Dataran Merdeka)

Une fois la visite des Batu Caves terminée (elle devrait vous prendre 1 à 2 heures), il est temps de retourner dans le centre! Comme vous pouvez le deviner, la Place de l’Indépendance, ou Dataran Merdeka dans la langue locale, est le lieu où l’indépendance malaise a été déclarée le 31 août 1957. Le mât sur lequel le drapeau malais a remplacé l’Union Jack ce jour là est un des plus hauts dans le monde, 95 mètres. Durant l’ère de domination britannique, la place servait de Padang (“champ”en malais), un terrain de criquet pour le Selangor Club juste en face.

Place de l'Indépendance à Kuala Lumpur
Merci de noter que cette photo n’est pas la mienne. © www.kuala-lumpur.ws

Si ce lieu est un indispensable à visiter à Kuala Lumpur, c’est parce qu’il incarne l’essence de l’héritage malaisien. Tout autour de la place, les nombreux bâtiments coloniaux datant de plus d’un siècle renvoient à l’histoire du pays et la symbolisent.

Plan de la Place de l'Indépendance à Kuala Lumpur
Merci de noter que cette image n’est pas la mienne. © www.klcitygallery.com

Vous trouverez des panneaux explicatifs en face de la plupart des monuments, pour vous aider à comprendre les évènements historiques. Il y a beaucoup de nouvelles choses intéressantes à apprendre donc je vous recommande clairement de prendre le temps de vous balader autour! Et si admirer les structures extérieures ne vous suffit pas, vous pouvez aussi visiter l’intérieur gratuitement, d’après ce que j’ai compris. Des visites guidées plus formelles sont également disponibles, soit en réservant en ligne, ou peut-être en demandant au centre d’information touristique aussi.

Le plus connu de tous ces bâtiments, et probablement le premier que vous remarquerez en arrivant sur place au vu de sa magnifique architecture, c’est l’Édifice Sultan Abdul Samad. Originellement construit pour servir de bureaux à l’administration coloniale britannique, il a ensuite accueilli les Cours Supérieures malaises avant qu’elles ne soient déplacées, la plupart à Putrajaya (plus à ce sujet plus bas dans l’article). Désormais, il héberge à la fois le Ministère de l’Information et des Communications de Malaisie, et celui du Tourisme et de la Culture.

L'édifice Sultan Abdul Samad, ses palmiers et sa magnifique architecture sur la Place de l'Indépendance

Infos pratiques :

  • Accès gratuit – étant donné que c’est une place extérieure, vous pouvez bien sûr y aller quand vous le souhaitez. La zone était réservée aux piétons quand nous y sommes allés, un dimanche, je ne sais pas si c’est toujours le cas.
  • Le trajet en Grab vous coûtera entre 17 et 20 MYR (4€) depuis les Batu Caves. Si vous ne suivez pas cet itinéraire, et que vous venez du centre directement, ce sera beaucoup moins évidemment.
  • Pas besoin de porter une tenue spécifique.

7. Masjid Jamek

Juste derrière l’édifice Sultan Abdul Samad, vous trouverez un petit pont sur la gauche. Traversez-le, et vous arriverez à la Masjid Jamek, la plus ancienne mosquée de la ville. Ce n’est plus la mosquée nationale désormais, depuis que la Masjid Negara a pris ce statut en 1965, mais son architecture vaut vraiment le détour.

La Masjid Jamek, plus ancienne mosquée de Kuala Lumpur, à visiter absolument

Infos pratiques :

  • Entrée gratuite. Vous pouvez faire une donation si vous souhaitez soutenir la préservation de la mosquée.
  • Ouvert aux visiteurs non-pratiquants tous les jours, hormis le vendredi, en dehors des heures de prière – habituellement de 8h30 à 12h30 & de 14h30 à 16h30. Dans cet itinéraire, je vous recommande d’en faire votre dernière visite du matin.
  • Ils vous donneront la robe violette ci-dessus si votre tenue ne correspond pas aux règles musulmanes, comme toujours.

Si vous avez assez de temps, il y a beaucoup d’autres endroits à voir dans cette zone, comme la Mosquée Nationale en question ou bien le Musée des Arts Islamiques de Malaisie, tous deux à moins de 5 minutes à pied. Ils font partie des attractions les plus populaires de Kuala Lumpur également! Vous pouvez aussi déjeuner dans Chinatown, plus spécifiquement au marché de Petaling Street, puisqu’ils sont juste derrière ce centre historique.

8. Menara Kuala Lumpur – Tour KL

Après une pause et un repas bien mérités, c’est l’heure d’un autre moment wahou! Dirigez-vous vers Menara Kuala Lumpur, ou Tour KL, pour admirer la meilleure vue sur la ville!

Vue sur la skyline de Kuala Lumpur depuis le Sky Deck de la tour KL

S’élevant à une hauteur totale de 421 mètres (antenne comprise), ce bâtiment de télécommunications est la 7ème tour autoporteuse la plus haute du monde. La plateforme panoramique sur laquelle vous pouvez monter est bien plus haute que le Skybridge des Petronas Twin Towers ; 276 mètres du sol au lieu de 170! C’est pour cela que nous avons choisi d’aller plutôt là. Et en plus de vous trouver sur une terrasse d’observation 100m plus élevée, vous aurez de fait les Petronas dans cette vue. La barrière de protection étant faite de verre, vous pourrez ainsi prendre de magnifiques clichés!

Trois différents points de vue en hauteur sont accessibles : l’Observation Deck en intérieur, le Sky Deck en extérieur, et la Sky Box, une cabine en verre qui s’étend dans le vide depuis le Sky Deck.

La Sky Box en haut de la tour KL, une cabine en verre qui s'étend dans le vide

La Sky Box

C’est un super spot pour prendre des photos, et le personnel de la tour l’a bien compris. En effet, un système de queue avec tickets a été mis en place, afin que les gens ne rentrent pas tous dans la box en même temps. L’attente peut être un peu longue, en fonction du nombre de touristes attendant leur tour, mais au moins vous êtes assurés d’avoir une photo propre! Il vous faudra simplement être relativement rapide(s) et efficace(s) une fois votre tour venu, puisque chaque personne a le droit de passer entre 1 minute 30 et 2 minutes à l’intérieur maxiumum (mais peut-être que cette durée dépend des heures de pointe). Quelqu’un du staff est également là pour vous aider à prendre des photos si nécessaire.

Néanmoins, si vous avez le vertige, ce cube de verre n’est pas fait pour vous, puisqu’il culmine à 300m d’altitude en haut de la tour KL!

Photo instagram en solo dans la Sky Box, cube en verre dans le vide en haut de la tour KL

Infos pratiques :

  • Si vous suivez l’ordre de cet itinéraire plutôt scrupuleusement, ce sera votre seule activité payante. Elle n’est pas vraiment donnée, mais cela compense toutes les autres qui sont gratuites! Le prix dépend des options que vous sélectionnez : 49 MYR (10,5€) pour l’Observation Deck uniquement, et 99 MYR (21€) pour le package Sky Deck complet (incluant l’Observation Deck, le Sky Deck et la Sky Box). Ces tarifs sont ceux du site officiel & des machines sur place, mais si vous pouvez réserver en avance, je sais que la plateforme Klook offre des bons plans.
  • Depuis votre hôtel ou le centre, le trajet coûte 9-10 MYR en Grab.
  • Ouvert tous les jours de 9h à 22h.
  • Si vous avez un plus gros budget, vous pouvez aussi vous faire plaisir avec un déjeuner ou dîner à l’Atmosphere 360, le restaurant tournant du lieu! Les prix débutent à 76 MYR par personne pour un “afternoon tea”, ce qui permet de rester suffisamment de temps pour faire la rotation complète à 360° et admirer toute la vue (environ 2h). J’ai ouï-dire qu’ils offrent également un grand choix de plats à la fois locaux et internationaux! Mais soyez sûr(e.s) de réserver à l’avance pour les dîners je pense.

9. Le parc KLCC

Votre jour 2 dans la capitale malaise touche presque à sa fin, mais il reste encore au moins un essentiel où se rendre dans le centre : le Parc KLCC.

Vue sur les tours Petronas depuis le parc KLCC au centre de la capitale malaise

En réalité, l’acronyme KLCC signifie Kuala Lumpur City Center, et beaucoup d’autres choses peuvent être faites dans ce coin comme vous le savez déjà. Mais si vous avez un emploi du temps serré comme c’était notre cas, alors priorisez ce jardin de 20 hectares entourant les Petronas pour votre dernière visite dans le centre, et une dernière vue des tours jumelles! En plus de bénéficier d’un angle encore différent sur elles, vous profiterez de la marche dans ce très joli parc. Il dispose d’une grande aire de jeux pour enfants, d’une piste de jogging de 1,3 km, de bancs, sculptures, et même d’une piscine publique pour enfants.

Infos pratiques :

  • Entrée libre – vous pouvez entrer via le centre commercial Suria KLCC ou bien de l’autre côté, près du Mandarin Oriental.
  • Depuis la Tour KL, cela vous coûtera à peu près 7-10 MYR en Grab.
  • Ouvert tous les jours de 7h à 22h.

10. La mosquée Putra

Enfin, l’heure est venue pour le dernier, mais pas le moindre, indispensable de cet itinéraire de weekend! Mais pour cela, il faut quitter la ville : direction la mosquée Putra.

La mosquee Putra faite de granit rose, à 45 min de Kuala Lumpur

Faite de granit rose, la Masjid Putra est en effet située à environ 45 minutes du centre de KL, dans la nouvelle capitale fédérale & administrative de Malaisie, Putrajaya Wilaya. La construction de la mosquée remonte seulement à 1997-1999, une participation au développement de cette nouvelle base du gouvernement. En effet, si Kuala Lumpur est toujours le centre culturel, financier et économique du pays, le siège des branches judiciaire et exécutive du gouvernement fédéral ont été relocalisées à Putrajaya au début de l’année 1999. Cependant, certaines sections des corps politiques restent encore à Kuala Lumpur.

Dans tous les cas, Putrajaya a clairement tout ce qu’il faut pour devenir une ville à voir absolument par les touristes, d’autant plus qu’elle se trouve pile poil entre Kuala Lumpur et son aéroport! Allez-y directement lorsque vous arrivez ou juste avant de partir (comme suggéré ici), vous ne le regretterez pas!

Coupole de la mosquée Putra, vue depuis l'intérieur

Infos pratiques :

  • Admission gratuite – comme toujours, on vous donnera une robe si votre tenue ne remplit pas les critères du culte musulman.
  • Depuis KLCC, le Grab nous a coûté 73 MYR (15,5€). Depuis ou vers l’aéroport, il faut compter environ 45 MYR (10€).
  • Ouverte aux non-pratiquants en dehors des heures de prière : de 9h à 12h30 / 14h à 16h / 17h30 à 18h du samedi au jeudi, et de 15h à 16h / 17h30 à 18h le vendredi. Si vous la visitez sur votre chemin vers l’aéroport (comme ici), avant un vol le soir-même, faites attention d’y arriver à 17h30 maximum, pour avoir le temps de voir l’intérieur et de faire des photos à l’extérieur.
  • Si vous arrivez sur place plus tôt, vous pouvez aussi vous rendre à Astaka Morocco! Ce pavillon marocain n’est pas loin de la mosquée et mérite le coup d’oeil d’après les photos que j’ai pu en voir!
La sublime mosquée de Putrajaya est un indispensable à visiter en Malaisie

Bonus

Ne passer que 48h à Kuala Lumpur est évidemment un peu serré, et si vous avez la possibilité d’y passer plus de jours que 2, je vous recommande clairement de le faire. De notre côté nous y retournerons peut-être un jour pour explorer davantage de coins de la ville! Voici donc une liste d’autres choses à faire si vous avez davantage de temps :

Se balader dans les nombreux centres commerciaux

Kuala Lumpur étant l’une des villes leader dans le monde en matière de tourisme (10ème la plus visitée en 2017), le shopping y est donc particulièrement développé. On y trouve pas moins de 3 des 10 plus grands centres commerciaux du monde, ce qui vous laisse un sacré choix si vous êtes d’humeur acheteuse! Suria KLCC et Pavilion Mall KLCC par exemple, tous deux dans le quartier Bukit Bintang, offrent les marques les plus raffinées et la décoration intérieure la plus luxueuse. Vous y trouverez également beaucoup de restaurants ou de food courts.

Le centre commercial Suria KLCC Mall, impressionnant en bas des tours Petronas
Suria KLCC Mall – Ouvert en mai 1998, ce centre commercial a été conçu au sein du projet des Petronas Twin Towers. Source © www.123rf.com

Rendez vous au marché Central (près de Petaling Street) pour des pièces d’artisanat ou souvenirs plus authentiques, et une expérience plus culturelle. En parlant de cultures différentes, Little India également est un autre quartier sympa que vous pouvez visiter.

Savourez la gastronomie

Comme précisé auparavant, je n’ai pas inclus d’adresses repas à cet article, mais j’ai quand meme déjà mentionné quelques idées. De manière générale, vous trouverez les meilleures options et échoppes de street food dans la rue Jalan Alor, le quartier Bukit Bintang, la Tapak Street, Chinatown et la rue Petaling, dans les centres commerciaux …

Les plats locaux qu’il vous faut goûter :

  • Nasi lemak
  • Murtabak
  • Blue rice
  • Mee goreng
  • Curry noodles
  • Fried koay teow
  • Hainanese chicken rice
  • & tant d’autres …

Si vous avez déjà l’habitude de la nourriture locale comme nous ou que vous voulez un peu de changement, vous pouvez aussi tester cette adresse de brunch continental nommée Plan B Roasters at Publika. Nous y sommes allés avec notre amie malaise et on a adoré!

Le délicieux brunch pris au Plan B Roasters at Publica de Kuala Lumpur

Admirez le street art de KL

La ville est absolument remplie de peintures murales et d’impressionnant street art, que vous pouvez notamment contempler dans le quartier Bukit Bintang à nouveau, en particulier dans Jalan Alor. Pour davantage d’adresses plus précises, consultez cet article, ou les nombreux autres que vous pourrez trouver en ligne.

Découvrez les musées

Si vous êtes plus porté(e.s) sur les visites en intérieur, vous apprécierez surement la découverte du Musée National de Malaisie ou le Musée des Arts Islamiques de Malaisie déjà recommandés plus haut. Je n’ai pas eu le temps de chercher d’autres alternatives mais je suis sûre que vous en trouverez beaucoup en ligne également si besoin!

Vue générale sur Kuala Lumpur de nuit

C’en est tout pour cet itinéraire de 48h à Kuala Lumpur, j’espère que vous l’avez trouvé utile ! Si ça vous a plu, ou qu’il vous reste des questions, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, je réponds toujours. Vous pouvez aussi me contacter directement sur Instagram !

À très vite !

Si vous avez apprécié cet article, sauvegardez le sur Pinterest pour plus tard! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!